Contenu

Une exposition pour changer le regard sur le handicap

"Le handicap et la compétence sont souvent invisibles et vont si bien ensemble". C’est l’accroche de cette exposition itinérante interactive réalisée par la mission Handi-Pacte de La Réunion, intitulée "Mon talent en plus : handicap et compétences". Inaugurée lors du forum des métiers des fonctions publiques le 23 octobre, elle met en scène 9 binômes de la même équipe : une personne en situation de handicap et une personne valide. Corinne Kichenin, ambassadrice handicap à la DAAF, nous en dit plus.

Quel était l’objectif de ce projet ?

La mission Handi-Pacte a souhaité mettre à la disposition des employeurs publics un outil de communication interactif et innovant pour faire évoluer les regards et les mentalités.

Constituée de 9 panneaux présentant des portraits à taille réelle, cette exposition représente des personnes en situation de handicap aux côtés de personnes valides, affichant leur enthousiasme à travailler ensemble. A travers ces binômes, il s’agit d’inciter les spectateurs à voir la personne avant son handicap.

L’exposition s’accompagne de témoignages audio (la question est de savoir qui parle : une personne en situation de handicap ou une personne valide) et de 3 quiz, sur tablette, pour questionner le spectateur sur sa représentation du handicap.

A qui s’adresse cette exposition et comment sera-t-elle diffusée ?

Elle s’adresse à tous les agents publics. Elle a été présentée en avant-première aux agents photographiés le 4 octobre, à la Préfecture. Puis elle a été inaugurée lors du forum des métiers des fonctions publiques le 23 octobre. Elle sera installée à la DAAF de Saint-Denis courant avril 2019.
Cette exposition est mise à disposition gratuitement de tous les employeurs publics, pour les inciter à organiser et à animer des actions de sensibilisation sur le handicap auprès de leurs personnels.

Quelles ont été les réactions des agents photographiés ?

Ils sont tous très heureux d’avoir participé à cette action.

Marie-Rufine Mariama est partie à la retraite. C’était une collègue très agréable. Ce "moment de gloire" lui a permis de se faire connaître au sein de notre communauté de travail. Je tiens d’ailleurs à remercie le club de l’avoir mise à l’honneur.

Nicolas M’Tima pour sa part a préféré les messages audio et vidéo de ce projet, compte tenu de son handicap. Et il était ravi de pouvoir échangé avec les gens sur le handicap, lors du forum des métiers.

Christelle Verbard, du groupe Handicap974 de la DAAF de la Réunion, était comme moi ravie de voir la réaction de tous les participants à ce projet : une grande explosion de joie, de surprise et surtout une immense satisfaction. Nous avons réalisé que chacun se trouvait beau, souriant... A aucun moment on ne peut distinguer un signe de handicap ! Pari réussi, le message est passé : nous sommes comme les autres !

Et vous, comment avez-vous réagi, en tant qu’ambassadrice handicap ?

Lorsque nous sommes en situation de handicap, nous subissons beaucoup le regard des autres et parfois même, malheureusement, certaines moqueries. C’est très difficile à vivre. L’objectif de cette action est de changer les regards et de voir plutôt la beauté intérieure des personnes. C’est aussi un moyen, pour chacun d’entre nous, de se voir différemment, d’accepter son image et de s’accepter tel que l’on est. Et au final, à bien y réfléchir, je me répète mais nous ne sommes pas si différents les uns des autres, que l’on soit handicapé ou valide...

Pour en savoir plus sur cette exposition

La mission Handi-Pacte, qu’est-ce que c’est ?

C’est un dispositif régional pour l’emploi des personnes en situation de handicap dans les fonctions publiques d’État, territoriale et hospitalière, lancé par le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et l’État en 2014. Cet outil d’animation et de développement partenarial permet d’accompagner les employeurs publics dans le déploiement de leur politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

A lire ou à relire