Contenu

Pilotage et mise en œuvre de la politique handicap au MAA

La politique handicap est déclinée dans un plan triennal d’actions « plan Handi-Cap 2017-2019 » suivant 5 axes principaux :
1. sensibiliser de manière accrue l’ensemble de la communauté de travail à la problématique du handicap,
2. favoriser le maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap en prêtant attention au déroulement de leur carrière,
3. poursuivre l’amélioration de la connaissance de la population des travailleurs en situation de handicap,
4. augmenter le nombre de recrutements d’agents en situation de handicap,
5. communiquer sur la diversité des partenariats avec les entreprises du secteur protégé.

Les acteurs de la mise en œuvre :
Administration centrale : le pôle handicap du bureau de l’action sanitaire et sociale (BASS) lui-même intégré au service des ressources humaines du secrétariat général.
En région : les correspondants handicap régionaux (CHR) qui sont le plus souvent les secrétaires généraux des DRAAF.
Au niveau local : les agents en situation de handicap doivent s’adresser à leur hiérarchie ou au service des ressources humaines de proximité et/ou au médecin de prévention.
Toutefois, d’autres acteurs sont également mobilisables :
les assistant-e-s de service social (ASS),
les assistant-e-s ou les conseiller-e-s de prévention,
les membres du CHSCT ou de la CoHS,
les inspecteurs-trices en santé sécurité du travail,
les inspecteurs généraux d’appui aux personnes et aux structures (IGAPS).

Le handicap au sein du MAA : quelques chiffres (déclaration 2016)
Le handicap au sein du MAA : quelques chiffres (déclaration 2017)
1481 agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE)
Hommes : 46%
Femmes : 54%
Taux d’emploi légal (prend en compte les BOE déclarés ainsi que les dépenses réalisées auprès des entreprises du secteur protégé) : 4,83%

Répartition des 1481 BOE par catégorie :